fr News

Baz déjoue les pièges du MotorLand

Loris BAZ FRA
Avintia Racing 
DUCATI
MotoGP
  GP Aragon 2017 (Circuit Motorland Aragon)
22-24.09.2017 
PSP/ Lukasz Swiderek 
www.photoPSP.com

Le pilote tricolore concluait l’#AragonGP en 21e position, intercalé entre Danilo Petrucci et Sam Lowes.

Un soleil radieux attendait Loris Baz dimanche à l’occasion du Grand Prix d’Aragón, troisième rendez-vous ibérique du calendrier. Face à ces conditions pour le moins idéales, le pilote tricolore espérait trouver des éléments de réponse aux problèmes dont il souffrait depuis l’ouverture des hostilités, avec l’ambition d’inscrire quelques points. Malgré ses efforts durant le warm-up, il s’attendait à une course au scénario des plus imprévisibles.

Le Français, qui s’élançait de la sixième ligne, s’est montré prudent au départ avant de concéder du terrain sur le groupe qui le précédait. Souffrant d’un manque de grip aussi bien en entrée qu’en sortie de courbe, il réussissait néanmoins à venir à bout de Sam Lowes pour conclure l’étape en 21e position.

Après ce week-end délicat, Loris Baz met désormais le cap sur les trois prochains rendez-vous outre-mer durant lesquels il cherchera à inscrire le maximum de points pour achever la saison sous les meilleurs auspices.

Loris Baz (21e) :
« La course s’est avérée délicate du premier au dernier tour. Je pensais pourtant tirer mon épingle du jeu peu après le départ. Je figurais dans le groupe qui m’aurait permis de jouer une place dans le Top 10 et je me sentais plutôt à l’aise. Malheureusement, à partir du troisième tour, alors que mes adversaires imprimaient leur rythme, je n’arrivais plus à suivre, la moto bougeait beaucoup. En entrée de courbe, l’arrière avait tendance à pousser l’avant, tandis qu’en sortie, la roue patinait. J’ai tout donné pour ne pas chuter. J’ai tenté de rester au contact de ceux qui me dépassaient, en vain. Je dresse un bilan mitigé de ce week-end, car toutes les solutions que nous avons envisagées n’ont pas porté leurs fruits. Le warm-up ayant eu lieu un peu plus tard, cela aurait pu nous aider, mais nous ne sommes pas parvenus à composer avec nos problèmes. Nous verrons ce dont nous serons capables au Japon. Motegi est un tracé qui s’apparente à celui de Spielberg. Il devrait donc convenir davantage à la Ducati. »

About the author

lorisbaz

Avintia RacingALPINESTARSLS2-HELMETSFFMLS2-HELMETS