News

Dimanche difficile pour Loris Baz au MotorLand Aragón

Après s’être qualifié en première ligne pour la première fois depuis 2018, Loris Baz avait à cœur de faire table rase d’une première manche difficile en Aragón. Depuis la deuxième place sur la grille, le Français a une fois encore réalisé le meilleur envol au départ de la Course Superpole. Malgré tous ses efforts pour se maintenir aux avant-postes, il a peu à peu perdu du terrain pour finalement rallier l’arrivée en neuvième position.

C’est donc depuis la troisième rangée que le pilote Yamaha s’est élancé lors de la Course 2. Coincé dans le peloton, il a ensuite souffert d’un manque de grip à l’arrière après quelques tours avant de chuter.

Déçu, Loris Baz retient malgré tout quelques points positifs de ce premier rendez-vous au MotorLand Aragón, à commencer par la première ligne. Il dispose désormais de quelques jours pour analyser la situation et trouver une solution afin de se rapprocher des avant-postes.

Loris Baz (Course Superpole — 9e / Course 2 — Chute) : « C’était un week-end compliqué, mais nous nous y attendions. Sans essais préalables, nous savions que nous allions souffrir, mais peut être pas autant que ça. C’est un tracé délicat et nous pouvons voir que la Yamaha rencontre plus de difficulté qu’ailleurs. Nous avons énormément souffert du frein moteur dès lors que le grip du pneu arrière se détériore après trois tours. C’est frustrant, surtout après cette première ligne et mes deux holeshots. Ce résultat en qualifications est quelque chose que nous devons retenir de ce week-end. Nous avons beaucoup travaillé pour cela et il ne faut pas l’oublier. J’y ai cru durant la première course, puis lors de la deuxième en suivant Jonathan pendant trois tours. Mais dès que le grip baisse, on commence à rencontrer beaucoup de problèmes en entrée de courbe. Il faut travailler sur l’électronique, le frein moteur et le set-up de la moto. Nous avons quelques jours pour analyser cela. Il s’agira de trouver des solutions pour nous rapprocher des avant-postes. Nous essaierons à nouveau la semaine prochaine ! »

Difficult Sunday for Loris Baz in MotorLand Aragón

Having qualified on the front row for the first time since 2018, Loris Baz really wanted to bounce back after a difficult first race in Aragon. From the second position on the grid, the Frenchman made a great start once again in the Superpole Race. Despite his best efforts to stay with the leading group, he started falling back step by step to eventually cross the line in ninth position. 

With this result, the Yamaha rider started the second race from the third row of the grid. Whilst stuck in a group, he started to lose grip on the rear after a few laps before crashing out. 

Despite his disappointment, Loris Baz highlights the positives from the first round of the MotorLand Aragón double header, in particular his front row start. He will now have a few days to analyse the situation and find a solution to get closer to the front.

Loris Baz (Superpole race— 9th / Race 2 — DNF) : “It was a difficult weekend, but we expected it. Having not done a test here before the weekend, we knew we were going to struggle but maybe not as much. It is a tricky circuit and we could see that the Yamahas had more problems here. We really struggled with engine braking as the rear grip deteriorated after 3 laps. It is frustrating especially since we started from the front row and I got the holeshot twice. The qualifying result is what we need to remember from this weekend. We mustn’t forget we worked really hard for this. I believed I could make it in the first race and then the second when I was following Jonathan for three laps. But as soon as I started to lose grip, we started to experience many problems with corner entries. We need to work on the electronics, engine brake and the ser-up of the bike. We have a few days to analyse this. We need to find a solution to get closer to the front. We will try it again next week!”

About the author

lorisbaz

Alpinestars-18LS2-18ALLIMAND-18CHATEL-18