News

Loris Baz, victime d’une lourde chute à San Juan, mais indemne !

Après deux séances d’essais libres positives, c’est bien décidé à en découdre que Loris Baz a abordé la deuxième journée du Round en Argentine sur le circuit de San Juan. Gagnant près de cinq secondes sur son temps du vendredi, le Français s’est hissé au septième rang de la hiérarchie durant la FP3 avec le statut de meilleur pilote indépendant.

Confiant en amont de la Superpole, le représentant Yamaha est malheureusement parti à la faute à hauteur du virage 17. Touché à la main et à la tête, le Haut-Savoyard n’a pas obtenu le feu vert des médecins pour disputer la première manche du week-end argentin. Il espère néanmoins pouvoir reprendre la piste dimanche pour participer aux deux autres courses.

Loris Baz : « Ce fut une journée compliquée. Cela faisait un petit moment que ça n’était pas arrivé, mais ça fait partie de la course. Nous avons réalisé une très bonne séance ce matin. La piste était dans de bien meilleures conditions et nous avons pu signer le septième temps à une demi-seconde de la référence. En Superpole, je me suis fait surprendre par la piste qui était différente en comparaison à la FP3. J’ai légèrement élargi, je suis passé sur un vibreur et en revenant sur la trajectoire, je suis parti en highside. La chute ne fut pas énorme, mais elle fut très lente… c’est le plus mauvais. J’ai essayé de repartir, mais je ne me sentais pas en forme, j’avais mal à la tête ainsi qu’à la main à un tel point que je pensais qu’elle était fracturée. J’ai passé l’après-midi à Clinique Mobile et je n’ai pas été autorisé à rouler durant la course. Je subirai un nouvel examen demain matin, mais je crois que ça devrait aller. La main devrait me faire souffrir légèrement, mais ça devrait le faire. Il s’agira de faire meilleure remontée possible ! »

LorisBaz, suffers a heavy crash at San Juan but walks away unhurt !


Following two positive free practice sessions, Loris Baz aimed to attack the second day of the Argentinian round on the circuit of San Juan. Gaining almost five seconds compared to his time from Friday, the French rider moved up to seventh in the FP3 standings and ranked as the quickest independent rider.

The Yamaha representative went into Superpole with confidence but unfortunately made a mistake at turn 17. Due to a heavy impact on his hand and head, the Haut Savoyard, did not get the green light from the medical team to take part in the first race of the weekend in Argentina. He is hoping to be able to ride on Sunday to participate in the remaining two races.

Loris Baz: « What a difficult day. It’s been a while since this happened to me but it’s part of the game. We had a really good session this morning. The track was in much better condition and we were able to sign the seventh fastest lap time, half a second off the front. In Superpole, the track was surprisingly different than in FP3. I was slightly wide, hit the curb and highsided coming back. The crash wasn’t massive but it was very slow… which is the worst. I tried to ride again but I did not feel well, I had a headache and my hand was so painful that I thought it was broken. I spent the afternoon at the Clinica Mobile and I did not get their authorisation to race. I will undergo another examination tomorrow morning but I think it should be fine. The hand will probably make me suffer a bit but it should do it. The objective will be to come back and recover positions as much as possible! »

About the author

lorisbaz

Alpinestars-18LS2-18ALLIMAND-18FFM-18