News

Une belle 12e place pour Loris Baz en Espagne

Une belle 12e place pour Loris Baz en EspagnAprès une journée d’ouverture conclue prématurément en raison d’une lourde chute, c’est non sans une certaine impatience que Loris Baz a retrouvé sa YZF-R1 samedi matin au circuit de Jerez. 

Toujours en phase d’apprentissage, le Français est malgré tout parvenu à se qualifier en 15e position au terme de la Superpole, à 1.7s de la pole position établie par Jonathan Rea. Auteur d’un départ prudent, le représentant tricolore a longtemps figuré au 14e rang de la hiérarchie avant de gagner deux places à la suite de l’abandon de Jordi Torres et de la chute d’Alex Lowes au dernier virage. 

Bien que peu ravi du résultat au passage sous le drapeau à damier, Loris Baz se disait toutefois satisfait du travail accompli dans des conditions réelles. L’équipe Ten Kate Racing — Yamaha a ainsi pu mettre le doigt sur quelques ajustements à effectuer en vue de leur première course « sprint » de l’année dimanche. 

Loris Baz (12e) : « Je ne suis bien sûr pas vraiment satisfait de ce résultat, mais je suis content d’être de retour et de participer à des courses, aussi bien pour le team que pour moi. Nous avions tous le sourire et c’est génial ! Ce fut une bonne journée de travail que nous pourrions qualifier d’essais “hivernaux”. La chute de vendredi nous a fait perdre beaucoup de temps et un peu confiance. Je tiens d’ailleurs à remercier toute l’équipe d’avoir réparé la moto durant la nuit. J’ai retrouvé un rythme rapide ce matin, similaire à celui de la veille. Nous continuons de nous familiariser avec cette moto, de régler l’électronique, en particulier le frein moteur afin que celui-ci me convienne davantage, et d’essayer de trouver le bon set-up châssis. Nous étions conscients que cette course allait nous permettre de comprendre beaucoup de choses. Je n’avais encore jamais roulé avec le plein et nous ne savions toujours pas les pneus qu’il fallait choisir. Nous avons donc opté pour les pneus de base qui avaient plutôt bien fonctionné l’an dernier. Cortese m’a doublé au début, je pensais pouvoir le suivre et remonter avec lui, mais il nous manque encore quelque chose. Je n’arrive pas à faire tourner la moto comme je le veux et je perds beaucoup l’avant sur les secteurs rapides. En cherchant la stabilité au freinage, nous avons sacrifié l’agilité. C’est la première fois que nous bouclions 20 tours de suite. Il faut continuer de travailler dimanche et de récolter des informations. Même si c’est une machine aboutie, il est important que tout le monde puisse la comprendre. Dans tous les cas, je suis content d’être de retour et ça fait du bien ! » 

A solid 12th position for Loris Baz in Spain

Having finished the opening day prematurely due to a heavy crash, Loris was impatient to be back on his YZF-R1 on Saturday morning on the Circuit of Jerez.

The Frenchman, who is still learning, managed to qualify in 15th position in the Superpole, 1.7 seconds off the poleman Jonathan Rea. After a prudent start, the French representative held onto a 14th position for a long time before gaining two places due to Jordi Torres’ retirement and Alex Lowes’ crash in the last corner.

Loris Baz, while not happy with the result after the chequered flag, was nevertheless satisfied with the amount of work accomplished under race conditions so his team Ten Kate Racing – Yamaha was able to make certain adjustments for the first “sprint” race of the year on Sunday.

Loris Baz (12th): “I am obviously not really happy with this result but I am glad to be back racing, both for the team and myself. We were all smiling and that’s great! We had a good productive day that we could call “winter” testing. My crash on Friday cost us a lot of time and a bit of confidence. I would still like to say thanks to the whole team for fixing the bike overnight. I got my rhythm back quickly this morning, similar to yesterday. We continue to get to know the bike, to set-up the electronics, the engine brake in particular, in order to suit me better and we are trying to find the right set-up for the chassis. We knew that this race would make us understand a lot of things. I had never ridden with a full tank before and we were not sure which tyre to choose. We chose the standard tyre that worked well last year. Cortese passed me at the start, I thought I would be able to follow him to move up through the field but we were still missing something. I am not able to turn the bike the way I want and I lose the front in fast sectors a lot. While seeking stability on the brakes, we had to sacrifice the agility of the bike. This is the first time that we completed a 20-lap stint. We need to keep working on Sunday and gather information. Although this bike is on point, it is important for everyone to understand it. In any case, I am happy to be back, it feels good!”

About the author

lorisbaz

Alpinestars-18LS2-18ALLIMAND-18FFM-18