fr News

Une première journée difficile pour Loris Baz en Espagne

-2018 03 WSBK Aragon 03545

Le Français s’est adjugé le 13e temps du classement combiné au MotorLand Aragón malgré la pluie venue perturber les hostilités.

Les pilotes du WorldSBK se sont retrouvés vendredi du côté d’Alcañiz en Espagne pour donner le coup d’envoi de la première épreuve européenne du calendrier sur l’emblématique circuit d’Aragón. Une piste humide attendait Loris Baz et l’équipe Althea BMW Racing à l’occasion de la séance inaugurale, mais le Français n’a pas tardé à trouver ses marques en établissant le septième chrono.

Profitant de la deuxième séance sur le sec pour abaisser son temps de référence, le Haut-Savoyard, qui n’est pas encore pleinement à l’aise au guidon de sa BMW S1000RR, n’a pas réussi à conserver sa place dans le Top 10. La pluie, qui s’est de nouveau invitée parmi les protagonistes en milieu d’après-midi, ne lui a également pas permis d’accéder d’emblée en Superpole 2.

Loris Baz, contraint de passer par les repêchages samedi, se dit malgré tout optimiste quant à ses chances de figurer parmi les cinq premiers lors de la première course dont le départ sera donné à 13h (heure locale).

Loris Baz (13e – 1’52.678) :
« La piste était mouillée ce matin, mais la séance s’est plutôt bien passée. Je n’avais pas un bon feeling durant les premiers tours, mais nous avons progressé à chaque sortie pour terminer en septième position, ce qui est vraiment positif. La FP2 s’est quant à elle avérée plus compliquée. Je n’avais pas de grip et suffisamment confiance. Nous avons réussi à progresser en chaussant le pneu soft dans les dernières minutes. Je me bats beaucoup avec la moto pour rouler comme je le souhaite et nous ne sommes pas parvenus à nous maintenir dans le Top 10. Nous savions que la météo s’annonçait difficile l’après-midi, mais nous n’avons pas voulu passer un pneu neuf dès le début, car j’avais des réglages à évaluer. Ce fut une journée compliquée, comme depuis la première épreuve en Australie, mais j’essaie de rester positif et de trouver des solutions pour franchir un cap. J’espère gagner ma place en Superpole 2 et me rapprocher le plus possible du Top 5 en course. Nous en sommes encore loin, mais nous allons tenter de gravir les échelons petit à petit, c’est le plus important. Je n’ai pas encore assez de feeling avec l’arrière pour être à l’aise. »

About the author

lorisbaz

Alpinestars-18LS2-18ALLIMAND-18FFM-18